Sur ce site il y a des 🍪 (cookies Oui !), ça m’aide à faire des trucs plus chouette !

Micro Learning : Tout comprendre en crypto

DĂ©couvrir la crypto

Il y a quelque temps je parlais avec ma pote Nina. Elle est beaucoup trop fan des formations. Elle me dit : “Caro, quand est-ce que tu fais une formation crypto ?”. Le lendemain je demandais sur LinkedIn qui était partant. 1800 personnes.

Alors nous voici.

On va faire un petit condensé de tout ce que tu dois savoir si tu veux débuter en crypto.

👇


1. La blockchain au ❤️ de tout le système crypto

En fait, quand on parle de crypto, ou d’univers crypto, on parle surtout de blockchain. Et c’est pas du tout aussi compliquĂ© que ça y parait.

📜 La Blockchain c’est juste un registre de propriété.

Blockchain c’est pour dire des blocs de chain. Des chaines de transactions. Enregistrées à la suite qui forment des blocks. Qui forment des pages quoi. Comme un cahier.

Exemple :

Système bancaire classique : Quand je fais un virement de 100€ Ă  Maud. En fait c’est ma banque qui check qu’il y a l’argent sur mon compte. Elle fait le transfert et enregistre l’information dans son livre de comptes. Pour que ça soit authentifiĂ©.

Système blockchain : Quand je fais un virement depuis mon portefeuille crypto. De 1 bitcoin Ă  Maud. C’est un algorithme qui vĂ©rifie l’info, transfert, et enregistre la donnĂ©e dans la blockchain.

Dans le premier cas, tu n’as pas accès au livre de comptes donc la banque pourrait si elle le veut, se servir sur la transaction. Ou même bloquer les fonds. Elle a techniquement la possibilité de le faire.

Une blockchain c’est un genre de cahier en ligne dans lequel on va enregistrer des informations. Et une fois que ces infos sont là, elles sont “authentiques”. Personne ne peut plus les modifier. Et elles sont accessibles à tous. Anonymement.

Donc pour faire simple, une blockchain c’est un registre de propriété dans lequel tu peux enregistrer des transactions type “je t’envoie 1 bitcoin”.

L’idée centrale autour de la blockchain c’est de se passer du tiers de confiance. Les données sont enregistrées grâce à un algorithme sécurisé et une fois que c’est inscrit ça ne peut pas être modifié.

Mais la blockchain va permettre d’enregistrer toute forme de transactions donc ça ouvre à peu près tous les sujets ! En gros une blockchain c’est comme un genre de nouvel internet.

La première monnaie c’est bitcoin. Et sa blockchain, celle sur laquelle on enregistre les transferts de bitcoin. Elle s’appelle Bitcoin aussi. Mais elle ne permet d’enregistrer que les transferts en bitcoin.

La blockchain la plus connue c’est Ethéreum. Sa crypto s’appelle l’Ether. Elle permet à plein d’applications d’enregistrer leurs données sur elle.

À ce stade, tu as dû comprendre que TOUT ce qui se passe dans cet univers est enregistré dans une blockchain.

Donc chaque crypto évolue forcément sur une blockchain.

https://www.youtube-nocookie.com/embed/UBUFDZ-Lq0Q?start=98s&rel=0&autoplay=0&showinfo=0&enablejsapi=0

(6 minutes).

🌏 La blockchain c’est décentralisé.

Je t’ai dit que le but de la blockchain c’est de se passer du tiers de confiance (dont on n’a finalement pas trop confiance). Et que ça marche avec un algorithme qui vérifie l’information. Effectue le transfert. Et enregistre la donnée dans la blockchain.

Et bien ce n’est pas uniquement ça.

Tu as d’un côté l’algorithme qui fait ça. Et de l’autre des humains. Beaucoup d’humains. Partout dans le monde. Qui vont être choisi de façon aléatoire pour valider l’enregistrement de l’opération dans la blockchain. C’est pour ça qu’on dit que c’est décentralisé. Car l’information n’est pas centralisée (dans une banque).

Cette validation de l’enregistrement ça s’appelle la méthode de Consensus. Genre tout le monde est d’accord que l’opération est juste.

Il y a deux grandes méthodes qui existent, on les appelle Proof of Woork et Proof of stack.

https://www.youtube-nocookie.com/embed/HbKiCJf4jkM?rel=0&autoplay=0&showinfo=0&enablejsapi=0

(8 minutes)


2. C’est quoi une crypto ?

Une cryptomonnaie, c’est une monnaie digitale (qui n’existe qu’en ligne). Qui n’est pas crĂ©Ă©e par un État. Et qui fonctionne sans tiers de confiance (sans banque quoi). Tout le monde peut crĂ©er une cryptomonnaie.

https://www.youtube-nocookie.com/embed/KM06kqdkUoI?start=37&rel=0&autoplay=0&showinfo=0&enablejsapi=0

(5 minutes)

C’est une monnaie, dont le transfert d’une personne à une autre n’est pas organisé et enregistré par une banque, mais par :

  • un algorithme qui gère l’envoie de l’argent.
  • La blockchain qui est le document sur lequel l’information est enregistrĂ©e.

Comme c’est une monnaie alternative, son prix varie, car c’est la loi de l’offre et de la demande qui la régit. Donc plus de gens en veulent, plus son prix augmente.

C’est pour cette raison que les cryptos sont volatiles.

Le bitcoin c’est la première des cryptomonnaies et toutes les autres sont des “alternatives coins” qu’on appelle les Altcoins.

Donc une crypto = une monnaie.

https://www.youtube-nocookie.com/embed/95Uxt-yG9BA?start=78&rel=0&autoplay=0&showinfo=0&enablejsapi=0

(7 minutes)

🪢 Une crypto est adossée à un projet

Les premiers des projets cryptos, ce sont les blockchains sur lesquelles on enregistre les informations.

Ensuite, il existe une quantité d’autres projets qui existent sur la blockchain, des applications en tout genre, des entreprises quoi.

Et chacune de ses entreprises Ă  sa propre crypto autour de laquelle le projet est construit.

Exemple :

Décentraland. C’est un métavers, donc un univers digital sur lequel tu peux acheter des parcelles de terrain et y vivre une vie digitale. Décentraland va d’ailleurs vivre sa première fashion week !

Et bien, sur décentraland, tu paies tout en Mana. C’est sa crypto et c’est ce qui fait tourner cet univers.

🪴Les secteurs de la crypto

Puisque chaque projet crypto qui se lance dispose de sa propre cryptomonnaie, il faut essayer de savoir quel est l’intérêt du projet en lui-même. Et pour comprendre cet intérêt, il faut savoir quels sont les différents secteurs de l’univers crypto.

Il y a les Blockchains pour commencer. Il y a plein de blockchains qui existent. Chacune essaye d’être plus rapide dans l’écriture des transactions, plus sécurisée, moins chère et moins énergivore.

Les oracles et les Layers 2. Qui sont des protocoles (des projets) qui visent à améliorer les fonctionnements des blockchains.

Ensuite il y a les Brokers, ces sites sur lesquels tu peux acheter des cryptos. Et les Launchpads, ces incubateurs de nouveaux projets cryptos.

Il y a tous les projets dans le gaming ou l’art avec les NFTs, les play-to-earn, les métaverses.

Les “banques cryptos”, L’immobilier, etc.

Tu peux aller fouiller dans les anciennes éditions de la newsletter, j’ai fait des sujets dédiés sur chaque sujet !


3. Ça veut dire quoi investir en crypto ?

Bon. Investir en crypto, ça veut dire concrètement acheter des cryptos.

Le risque, c’est le risque maximal d’un investissement : tu peux tout perdre, car le marché est volatil.

Tu peux aussi gagner beaucoup, justement car le marché est volatil.

Moi ça me semble excessif d’aller regarder la volatilité tous les jours, il y a de quoi te rendre fou. Mais ça dépend des actifs sur lesquels tu mises.

Ah oui, il y a des relou qui disent “cryptoactifs” pour parler de cryptos.


4. Tu commences avec quel outil ?

Et là tu me dis, t’es bien mignonne Caro, mais avec quel outil j’investis ?

Ta banque ou tes app favorites :

Et oui, si tu utilises une banque en ligne comme Révolut (que moi j’adoooore) N26 ou quelques autres, tu peux directement acheter quelques cryptos, (et maintenant tu peux même acheter des cryptos sur Lydia !).

C’est très facile pour un premier achat, mais t’as pas beaucoup d’autres possibilités qu’acheter ta crypto puis la revendre. Et si tu lis mes Newsletters depuis quelques éditions tu sais que c’est cool dans un second temps de pouvoir faire plus !

Tu peux alors passer par un broker, c’est un site qui permet de vendre et acheter des cryptos.

Un broker centralisé :

C’est un site classique en fait.

Le plus simple à utiliser pour commencer c’est Coinbase, l’expérience est vraiment travaillée pour les débutants, mais les frais sont assez élevés.

Ensuite tu vas avoir des tonnes d’outils comme : Quantfury, binance, crypto.com, paymium, etoro, etc.

Un broker décentralisé :

C’est un site qui est enregistré sur la blockchain.

Si tu veux trouver des cryptos pas trop accessibles facilement, tu es obligé de te tourner vers les broker décentralisés comme uniswap ou sushiswap, etc. Mais pour ça, tu dois disposer d’un Wallet (parfaite transition).


5. Est-ce que tu ouvres un Wallet ?

Un Wallet, c’est un portefeuille de crypto qui est enregistré sur une blockchain et qui te permet d’y conserver l’essentiel de tes cryptos. Oui, car t’es pas trop censé les conserver sur les brokers. Sauf que justement les banques ne te permettent pas de sortir tes cryptos de leur plateforme. Alors que si tu achètes du bitcoin pour le long terme tu ne vas pas le laisser sur le broker, c’est pas assez sécurisé. Tu le transfères pour le mettre bien au chaud sur ton wallet.

Dans ton Wallet tu dois avoir des cryptos que tu possèdes et toujours aussi de la cryptos associée à la blockchain sur lequel il fonctionne, sinon tu ne pourras pas payer les frais de transactions (liés à l’écriture dans la blockchain).

Par exemple le wallet MĂ©tamask qui fonctionne sur Ethereum ou le wallet Phantom sur Solana.

Quand tu ouvres un Wallet on te donne une clé de 12 mots, c’est le seul et unique moyen de retrouver ton compte si tu perds ton mot de passe. Tu dois le conserver comme si c’était la prunelle de tes yeux.

Mais tu as aussi une clé publique que tu pourras envoyer à des gens ou à ton broker par exemple pour recevoir tes cryptos. C’est un peu ton RIB quoi.

https://www.youtube-nocookie.com/embed/WSWnq5lCgTg?rel=0&autoplay=0&showinfo=0&enablejsapi=0


6. On investit dans quelle crypto pour commencer ?

Déjà, t’as pas besoin d’être ultra riche, tu peux commencer avec 50€.

Et ensuite, je n’ai pas le droit de te conseiller dans quoi investir, mais je peux te dire ce que moi j’ai fait.

J’ai commencé par investir dans le bitcoin et l’ether (la crypto d’ethéreum), car ce sont les cryptos les plus solides du marché selon moi.

Ensuite j’ai commencé à diversifier un peu mes investissements cryptos en allant chercher les projets à forte valeur ajoutée dans des secteurs différents de la crypto : solana (SOL) sur la blockchain, decentraland (MANA) sur le métavers, Polygon (MATIC) sur les Layers2, etc.

Puis j’ai commencé à investir dans des plus petits projets à fort potentiel de croissance.


Pfiou.

Voilà pour débuter. J’espère que t’as tout compris et que tu as passé un bon moment !

Vous pouvez Ă©galement lire